Projection : AKWABA. LES EOTILE A LIVRE OUVERT

couverture du livre de Claude Hélène Perrot

Claude-Hélène PERROT

Et les réalisateurs du film Anice CLEMENT et Jacques MERLAUD

Vous invitent à la projection d’un documentaire de 52 mn. sur les Eotilé de Côte d’Ivoire

 AKWABA. LES EOTILE A LIVRE OUVERT

 Jeudi 27 mai 2010 à 17h30 au CNRS

27 rue Paul Bert

94204 Ivry sur Seine

Métro : Porte d’Ivry

La projection sera suivie d’un débat avec les réalisateurs

En novembre 2008, Claude-Hélène Perrot est allée sur les rives de la lagune Aby (au sud-est de la Côte d’Ivoire, département du Sud-Comoé) porter aux Eotilé son livre : « Les Eotilé aux XVIIIe et XIXe siècles. Pouvoir lignager et religion », qui venait de paraître aux Publications de la Sorbonne. Le livre, le seul existant à ce jour sur leur histoire, a reçu d’eux un accueil enthousiaste.

Outre l’épisode de ce retour, le documentaire donne principalement à voir la vie dans les villages éotilé. Parmi les choses vues, au delà de celles du quotidien, la cérémonie d’installation d’un chef de village, où se dessine un changement dans les rapports entre Etat et chefferie traditionnelle, la pratique d’une religion ancestrale restée vivante (cas très rare en Basse Côte d’Ivoire où elle a été largement éradiquée à partir de 1915 par le prophète Harris) et coexistant avec d’autres appartenances religieuses, avec cependant plus de raideur que dans les années 1960.

On nous montre aussi la façon dont le passé est assumé, avec la protection revendiquée des îles éotilé, un retour à la langue éotilé en perdition et un musée en projet. Mais également une volonté de reconnaissance à l’échelle nationale et d’insertion dans le présent, un signe en étant la construction dans chaque village, en dépit de l’appauvrissement général, d’une grande salle de réunion dotée de matériel d’enregistrement, volonté qui s’exprime par une vive conscience des problèmes à résoudre localement.

Revenir